Programme d'échange


 

*

Zajel 

Programme d'échange de jeunes 

Zajel est le mot arabe qui désigne le pigeon voyageur : symbole de communication et de paix. Le programme Zajel offre aux jeunes palestiniens une opportunité pacifique de faire partie de leur cause. Nous tâchons de répondre aux malentendus et aux préjugés des Occidentaux en présentant les jeunes étudiants palestiniens de façon positive, qui acteront en tant qu'ambassadeurs de la cause palestinienne.

Le programme Zajel d'échange de jeunes est le fruit d'un rêve. Le rêve était de développer un programme d'échange qui a pour vocation de rassembler des jeunes venant de situations diverses afin de communiquer avec les Palestiniens et de découvrir la réalité politique et sociale palestinienne.

Zajel est situé à l'université nationale An-Najah à Naplouse. En plus des résidents de Naplouse, certains étudiants viennent de différentes villes en Cisjordanie comme Jenin, Qalqilia et Toulkarem. Ces villes souffrent de l'occupation militaire israélienne. Le déplacement d'une ville à une autre s'avère difficile à cause des barrages et des incursions imposés par l'armée israélienne. Ces conditions de vie rendent très difficile l'implication des Palestiniens dans le service communautaire ou les activités politiques et sociales. Ils ont rarement la possibilité de rencontrer des gens de l'extérieur de Palestine. C'est pourquoi ils ne trouvent pas d'opportunités pour exprimer leurs opinions, sentiments, ou même d'avoir des amis en dehors des frontières. Autrement dit, les étudiants palestiniens ont été coupés du monde extérieur.

L'intention de ce programme est d'offrir aux jeunes étrangers et aux étudiants de l'université un lieu de rencontre symbiotique et leur permet de tisser des liens interculturels qui dépassent ce qu'offrent les autres programmes d'échange.

Zajel se concentre sur trois idées principales : 

- Dépasser les idées stéréotypées de l'Occident sur les Palestiniens, en rendant nos étudiants plus conscients des malentendus et leur fournir l'éducation politique, historique et culturelle nécessaires à contredire ces préjugés.  

- Etablir un dialogue interculturel et une communication internationale, et permettre ainsi à nos étudiants d'accepter et d'avoir affaire avec les différents opinions, religions et cultures, en entrant en contact avec des gens du monde entier.  

- Impliquer les jeunes palestiniens dans l'organisation des activités qui rendent services à la société, ce qui sert à avoir plus confiance en eux-mêmes et à se doter d'une expérience qui les aidera à jouer un rôle plus important dans le développement de l'Etat palestinien.

 

Comment nous mettons en pratique ces idées ?

·          L'unité d'information de la Palestine, qui diffuse la culture palestinienne, les traditions, l'histoire et l'actualité. Elle prête sa voix à ceux qui sont souvent dominés par les médias qui se concentrent seulement sur le conflit.

·          Le travail bénévole qui permet aux volontaires d'appuyer nos efforts à travers l'enseignement de l'anglais, la rédaction et la publication d'articles, et en contactant des organisations internationales pour les jeunes à travers le monde.

·          Des camps d'été sont organisés chaque année pour une durée de 3 semaines : environ 25 bénévoles étrangers travaillent ensemble aux camps de réfugiés en organisant des activités pour les enfants. Ce genre de camp a pour objectif de tisser des relations durables (à long terme, qui durent longtemps) entre les volontaires étrangers et la communauté palestinienne.  

·          Les visioconférences et les sessions de Chat ont pour vocation d'engager les jeunes étudiants palestiniens dans un dialogue ouvert avec le monde extérieur  concernant des sujets controversés au Moyen-Orient.

·          Les visites d'études permettent aux participants de voir l'autre côté du conflit au Moyen-Orient. Les visites d'études durent deux jours et incluent des ateliers, des conférences et des réunions.

·          Les galeries sont la manière dont Zajel préserve le passé pour les futurs générations : une richesse d'informations est conservée digitalement, des photos de la Nakba de 1948 et des anciens journaux entre autres.

·           Les publications de Zajel, dont Testimonies of the Nakba, The Image of the Palestinian Uprising in Western Cartoons, the reports on the Israeli Violations of the Right to Education and The Annual Impressions of the International Work Camp Volunteers.

 

Historique :

 

Le programme Zajel pour l'échange des jeunes a été fondé à l'université An-Najah en 2001.